Actualités

Punaises de lit ? L'Etat vous accompagne

Punaises de lit ? L'Etat vous accompagne

Comment reconnaître les punaises?

Les punaises de lit sont visibles à l'oeil nu et sont généralement brunes. Elles ne sautent pas et ne volent pas, leur durée vie moyenne est de 5 à 6 mois. Les punaises de lit se nourrissent de sang humain et peuvent survivre plusieurs mois sans se nourrir. Elles peuvent piquer jusqu'à 90 fois en une seule nuit, provoquant des démangeaisons parfois insupportables. Il est donc important d'intervenir rapidement en cas de repérage, afin d'éviter au maximum l'étendue de l'infestation.

  • Chez soi :

Des concentrations de leurs déjections - des petits points noirs - au niveau du matelas, lattes ou fentes du sommier, bois du lit, plinthes, angles des murs… Les punaises de lit vivent principalement dans la chambre à coucher. Elles fuient la lumière et s'abritent dans des endroits sombres, parfois étroits et peu accessibles.

  • Sur sa peau :

Les piqûres ressemblent à des piqûres de moustique et surviennent la nuit, quand les punaises de lit sont actives. Ces piqûres peuvent se regrouper par 3 ou 4 sur la peau, parfois en ligne, et sont généralement situées sur les parties découvertes du corps (visage, mains, bras, dos, jambes). Elles ne transmettent pas de maladie mais peuvent causer des démangeaisons importantes voire des réactions allergiques (urticaire).




Comment les éviter ?

Les punaises de lit n'aiment ni les hautes températures, ni les basses.

Chez soi :

  • Éviter d'encombrer les espaces, afin de réduire le nombre d'endroits où les punaises de lit peuvent se cacher.
  • Laver les vêtements d’occasion à plus de 60°C ou les placer au sèche-linge au cycle le plus chaud durant au moins 30 minutes ou les congeler.
  • Nettoyer avec un appareil à chaleur sèche les meubles récupérés dans la rue ou achetés en brocante avant de les introduire dans son logement.

A l'hôtel :

  • Ne pas déposer ses bagages sur le sol ni sur le lit : les ranger sur un support à bagage inspecté au préalable.
  • Ne pas poser ses vêtements sur le lit ou dans les armoires avant de les avoir examinés scrupuleusement.
  • Vérifier le lit : le matelas, les fermetures à glissière, les coutures, le capitonnage du rembourrage, derrière et autour de la tête de lit.
  • Vérifier les meubles et les murs : le châssis des meubles et le rembourrage, à l’aide d’un objet ayant un coin dur comme une carte de crédit.

Au retour d'un voyage :

  • Bien vérifier qu’il n’y ait pas de punaises de lit dans les bagages, ne jamais les poser sur les lits ou fauteuils ou à proximité ;
  • Sortir les vêtements et examiner les effets personnels ;
  • Laver les vêtements et les articles en tissu à l'eau chaude (si possible à 60°), qu’ils aient été portés ou non ;
  • Chauffer les articles en tissu non lavables dans le sèche-linge à la température la plus élevée possible pendant 30 minutes;
  • Passer l'aspirateur dans les valises. Jeter immédiatement le sac de l'aspirateur dans un sac de plastique bien fermé.

Comment s'en débarrasser ?

Plus l'infestation est importante, plus les punaises de lit se déplacent dans les autres pièces de la résidence et dans d'autres logements. Elles peuvent s'introduire partout, même dans les maisons et les hôtels les plus propres. L'activité humaine (déplacements et voyages) facilitent la dissémination des punaises de lit, même dans les maisons et les hôtels les plus propres.

La lutte mécanique : une étape indispensable

  • Lavage en machine à plus de 60°C, permettant d’éliminer les adultes et les oeufs. Les vêtements ainsi lavés doivent être conservés dans des sacs plastiques scellés jusqu’à la fin de l’infestation.
  • Séchage au sèche-linge (mode chaud au moins 30 minutes).
  • Nettoyage vapeur à haute température, à 120°C, détruit tous les stades de punaises de lits au niveau des recoins ou des tissus d’ameublement.
  • Congélation du linge ou de petits objets à -20°C, 72 h minimum.
  • Aspiration (avec l’embout fin de l’aspirateur) des œufs, jeunes et adultes mis en évidence. Attention, l’aspirateur ne tue pas l’insecte, qui pourrait ressortir plus tard du sac. Il faut ensuite fermer le sac, l’emballer dans un sachet plastique et le jeter dans une poubelle extérieure. Ne pas oublier de nettoyer le conduit de l’aspirateur à l’eau savonneuse ou avec un produit de nettoyage domestique.
  • Nettoyage à la brosse : brosser à sec ou avec un nettoyant de surface certains recoins ou tissus est un geste complémentaire pour supprimer les oeufs ou les jeunes insectes difficiles à mettre en évidence. Attention, le brossage ne les tue pas, il faut donc y associer l’aspirateur ou un grand nettoyage du sol.
  • Suppression de l’ameublement infesté : elle n’est pas obligatoire mais doit être réfléchie et organisée pour ne pas contaminer d’autres sites. Les matelas ou meubles contaminés ne doivent bien sûr pas être vendus, ni déposés dans la rue : il faut s’assurer qu’ils aillent directement en décharge et qu’ils ne soient pas récupérables (les rendre inutilisables).
  • Interventions éventuelles sur le bâti : rebouchage des fissures, vissage des prises, recollage du papier peint, des plinthes …

Méthodes à ne pas utiliser sans recourir à des professionnels : les produits chimiques et les fumigènes anti-insectes !

En cas de persistance, le recours à des professionnels :

  • Faire appel à des entreprises spécialisées dans la détection (notamment celles ayant recours à des chiens renifleurs) ;
  • Vérifier que l’entreprise est en possession du certificat Certibiocide délivré par le ministère de la Transition écologique et solidaire depuis moins de 5 ans.

Source (lien) : Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, publié le 21.01.2020.

Copyright © 2019 SOSPunaise.fr Tous droits réservés. Powered by Sinartis